Processus de traduction

Un processus de traduction s’enclenche lorsque l’offre du traducteur rencontre la demande d’un porteur de projet. Nous allons vous présenter dans ce post les différentes étapes qui font le processus de traduction.

Processus de traduction

  1. Nous recevons les documents à traduire et nous confirmons la bonne réception des documents.
  2. Nous analysons le document source, c’est à dire que nous dégageons sa thématique et ses spécificités techniques afin de trouver le traducteur et le relecteur les plus à même de traduire dans le domaine imposé.
  3. Nous recherchons donc les prestataires disponibles et compétents et nous revenons régulièrement vers le porteur de projet si nous avons une quelconque question. Les précisions données par le porteur de projet sont essentielles à la compréhension totale du texte source et à l’élucidation des  ambiguïtés. En parallèle, nous effectuons des recherches documentaires et des études techniques.
  4. Nous mobilisons également nos bases de données en contexte afin de mobiliser une terminologie spécifique, une phraséologie particulière et mettre en place une  structuration de l’expression homogène.
  5. Nous mobilisons également les logiciels nécessaires à la traduction assistée par ordinateur pour une optimisation du processus (rapidité d’execution, mobilisation de lexiques et de mémoires de traduction en contexte).
  6. Une fois le prestataire compétent trouvé, le texte source lui est envoyé. Il s’agit de l’étape centrale du processus de traduction.
  7. Une fois le transfert effectué, nous envoyons le produit à la fois à des relecteurs et des réviseurs (relecture finale avant mise en page. Au cours de cette étape, de nombreux allers-retours peuvent être effectuées entre le manager de projet, le traducteur et, les relecteurs et les réviseurs.
  8. Une fois les corrections effectuées, la traduction est validée par le manager de projet.
  9. La traduction passe alors entre les mains d’un webdesigner pour la mise en forme ainsi que la mise en support de la version traduite (édition, etc.) Au cours de cette étape, il se peut que la mise en page exige des raccourcissements et l’on fait alors appel à un relecteur ou un réviseur pour essayer de raccourcir le contenu sans modifier le sens. Chaque étape est validée par le manager de projet.
  10. La dernière étape correspond à la livraison de la traduction par le manager de projet, au porteur de projet, qui en est son unique interlocuteur. Des retours peuvent être effectués sur réclamation et sur argumentation précise du mécontentement du porteur de projet jusqu’à satisfaction.