Traduction automatique (1)

Automatisation des tâches professionnelles

C’est une généralité qui n’est plus à démontrer. De nombreux domaines professionnels évoluent avec les progrès technologiques et de nombreuses tâches aujourd’hui, notamment dans le domaine technique, ont été très largement automatisées. Cependant, il existe encore des domaines qui semblent résister à l’automatisation du métier ; c’est notamment le cas dans le secteur du traitement des langues où les ordinateurs n’ont pas (encore ?) la capacité de retransmettre toutes les subtilités du langage humain.

La recherche avance

Les chercheurs en linguistique travaillent aujourd’hui en collaboration avec les programmeurs sur des machines de traduction automatique de plus en plus performantes comme par exemple le babelfish.ch qui propose un service de traduction automatique en ligne.

Un bon allié

Un tel service de traduction se révèle particulièrement intéressant et pratique surtout lorsqu’il s’agit de surmonter de petites barrières linguistiques. Si le traducteur automatique ne retranscrit peut être pas directement le sens recherché, tout au moins fournit-il une piste de recherche ou de réflexion intéressante, qui permet de « débroussailler » le terrain, comme une première étape de décortication d’un texte, afin de saisir des bribes de sens à reformuler.