Traduction de vos papiers pour l’immigration:
ne restez pas bloqué à la frontière!

immigration

Vous prévoyez de vous installer en France, ou bien d’en partir? Vous serez forcément confronté aux démarches liées à l’immigration. Quel que soit le pays où vous poserez vos valises, vous aurez besoin de documents clés… compréhensibles par l’administration de votre pays d’accueil!

Tous ces efforts sont-ils bien nécessaires?

S’installer dans un pays autre que son pays d’origine implique beaucoup de démarches administratives. Et que serait l’administration sans ses formulaires et pièces justificatives? Vous pourriez avoir besoin de documents divers selon les situations, aussi soyez prévoyant! Acte de naissance, permis de conduire, diplômes… Parce que chaque pays a sa langue officielle, la traduction de tous ces documents est impérative.

La traduction certifiée, un passage obligé?

Parmi les documents à faire traduire se trouvent nombre de papiers émis par l’état. Vous souhaitez être certain que la traduction de votre certificat de mariage ou votre permis de conduire seront acceptées? Mieux vaut faire appel à un traducteur assermenté. Lui seul sera capable de vous fournir une traduction certifiée conforme à l’original. Sachez aussi qu’une traduction certifiée est toujours acceptée, même lorsqu’elle n’est pas obligatoire. En revanche, l’inverse n’est bien sûr pas possible… Autant assurer ses arrières, donc!

Ce que nous vous apportons

Au cœur de l’Europe, notre agence confie la traduction de vos documents à des professionnels expérimentés. Assermentés ou non, ils travaillent toujours vers leur langue maternelle. Nous conseillons nos clients pour la traduction de leurs documents administratifs depuis plus de vingt ans. Nous avons à cœur de vous garantir une qualité irréprochable, des services uniques et une confidentialité sans faille.

Contactez-nous pour en savoir plus!

Contactez-nous

Share on Google+Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Comment trouver le meilleur traducteur pour vos traductions juridiques

Meilleur traducteur

La traduction juridique est un champ spécialisé de la traduction: elle nécessite des connaissances linguistiques pointues. Le traducteur juridique est également un expert en droit. Mais attention, ce n’est pas si simple! Non seulement les lois et les termes changent d’un pays à l’autre, mais il existe en plus différentes branches dans le droit! Petits conseils…

Des langues comme s’il en pleuvait

Vous cherchez à traduire un document juridique d‘une langue à une autre. Après tout, le langage change d’un pays à l’autre. Mais au fait, ne parle-t-on pas de «langage juridique»? Une langue dans une autre langue! Eh oui, le traducteur juridique maîtrise en fait quatre langues. Les langues source et cible courantes, mais aussi le langage juridique propre à chacun des deux pays!

L’univers du droit, un monde de poupées russes

Outre le langage juridique à l’intérieur du langage général, d’autres difficultés viennent pimenter le travail du traducteur juridique. En effet, il existe des spécialités au sein-même du domaine du droit! Ce n’est pas pour rien qu’une même personne n’est pas à la fois notaire, juge pour enfants et avocat en affaires. Tous ces domaines qui requièrent des connaissances spécifiques existent également dans la traduction. Ainsi, vous ne confierez pas à la même personne la traduction d’un certificat de naissance et d’un contrat commercial…

Nous pouvons vous aider

Face à tant de complexité, ne restez pas seul! Nous travaillons avec des traducteurs juridiques expérimentés depuis plus de 20 ans. Nous sommes à même de vous conseiller. Seule agence Suisse certifiée LinquaCert et TÜV SÜV, la qualité de nos services vous est garantie.

N’hésitez pas à nous contacter pour des conseils personnalisés et un suivi unique!

Demander un devis

 

Share on Google+Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Le b-a-ba de la traduction d’un accord de partenariat multiculturel

Contrats muliticulturels

Vous avez signé un contrat avec des partenaires étrangers. Maintenant, il vous faut le faire traduire dans leur langue, ou bien dans la vôtre… La traduction d’un contrat de partenariat multiculturel fait intervenir trois aspects complémentaires. Explications!

Première priorité: les langues

La première chose dont vous avez besoin, c’est d’une traduction fidèle! Faites appel à un traducteur expérimenté, qui maîtrise parfaitement la langue source, la langue du contrat d’origine. Sa langue maternelle doit être la langue cible, c’est-à-dire celle dans laquelle vous voulez faire traduire. C’est capital pour éviter les erreurs de langue basiques qui coûtent cher!

Second impératif: la loi

Il est indispensable que la traduction du contrat soit recevable aux yeux de la loi – au même titre que l’original. Pour cela, votre traducteur doit maitriser le langage et les concepts juridiques des deux langues de travail. Mieux vaut choisir un traducteur issu du domaine du droit!

Troisième préoccupation: la conciliation des cultures

La traduction d’une langue à une autre n’est pas qu’un transfert sémantique. Elle implique toujours un changement d’environnement culturel. Dans les affaires comme dans le droit, cela a son importance! Le traducteur doit avoir conscience des connotations de chaque terme, et des usages juridiques propres à chaque culture. On n’attend pas la même chose d’un contrat en France, au Japon et aux USA!

Notre agence Suisse vous conseille depuis plus de 20 ans. Nous vous proposons des services de qualité et des traducteurs expérimentés. Des linguistes d’exception mais aussi des spécialistes du droit des affaires!

N’attendez plus, consultez-nous pour la traduction de votre de contrat de partenariat interculturel. Et pour plus d’informations sur le sujet, consultez notre article «5 erreurs interdites dans la traduction de contrats multiculturels.»






Share on Google+Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

La traduction juridique certifiée: attention aux catastrophes!


Vous avez un document officiel à faire traduire pour une administration étrangère? Vous souhaitez passer un contrat avec un partenaire à l’international? Vous aurez alors besoin d’une traduction fidèle, qui ne laisse pas de place aux imprécisions. Sa validité doit être reconnue au même titre que celle de sa version originale.


C’est le travail du traducteur juridique assermenté! Ce professionnel un peu spécial porte deux casquettes: celle du linguiste confirmé, et celle de l’expert juridique.

Un mot peut en cacher un autre

Les conséquences d’un mauvais choix de mot dans un contrat peuvent être dramatiques – une imprécision dans la traduction le serait tout autant… Et il est si facile de commettre une erreur dans ce domaine si particulier qu’est le droit!
Le simple terme « avocat » en français a 5 traductions possibles en anglais. On trouvera les termes «attorney» et «advocate» aux Etats-Unis, «solicitor» et «barrister» au Royaume-Uni. Sans compter le mot «lawyer» qui est commun aux deux. Comment choisir alors? Il vous faut un expert!

Nous pouvons vous aider

Notre agence suisse a plus de 20 ans d’expérience, et saura vous guider en fonction de vos besoins. Nous vous proposons un service unique et de qualité. Nous travaillons avec des traducteurs assermentés, fiables et expérimentés. Ils connaissent parfaitement le système juridique français ainsi que celui du pays qui vous intéresse. Et parce que nous savons que votre temps est précieux, nous vous garantissons un respect strict des délais.

Contactez-nous pour que nous évaluions ensemble vos besoins! En attendant, vous pouvez consulter ici «Les 5 choses indispensables à savoir pour éviter les erreurs dans vos traductions juridiques.»


Share on Google+Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest