Des collaborateurs satisfaits

Des collaborateurs satisfaits

SemioticTransfer AG est basée à Baden et emploie plus de 15 employés et environ 80 traducteurs indépendants mandatés.

SemioticTransfer AG soutient l’apprentissage et la formation de ses employés dans le cadre de la certification ISO 17100 et ISO 9001.

Pour encourager les jeunes talents dans la gestion de la traduction et permettre aux diplômés une première expérience pratique et professionnelle, SemioticTransfer AG participe au projet européen Agora Transnational Placement Scheme For Translation Students.

 

Témoignage collaborateur Michaela

Après mes études en traduction, j’ai été confrontée à la décision de choisir la voie professionnelle que je voulais suivre. J’étais surtout à la recherche d’un poste diversifié dans le domaine de la linguistique. Et c’est exactement ce qui m’a été proposé dans le cadre d’un stage au poste de Language Manager au sein de la société SemioticTransfer AG.

Outre les nombreux domaines variés de cette profession, mes activités peuvent se résumer en un seul mot : COMMUNICATION. Je suis quotidiennement en contact avec beaucoup d’interlocuteurs différents dans les secteurs les plus divers.

Le processus de communication débute avec le client qui me transmet ses souhaits.
Pour simplifier, on peut dire que ma tâche consiste à répondre alors à ces demandes avec le soutien de nos traducteurs spécialisés, relecteurs, bureau Publisher, rédacteur etc. Chacun d’eux a besoin d’informations et d’instructions complémentaires de ma part pour l’exécution de ses tâches.

Si le client souhaite une traduction assermentée, une apostille ou une légalisation pour un pays défini, s’y ajoutent alors des interlocuteurs supplémentaires comme le notaire, le bureau des passeports, l’office des brevets ou le consulat. Il me faut leur transmettre également les informations qui leur sont utiles pour répondre aux demandes du client.
Enfin, je tiens à souligner l’indispensable et toujours parfaite communication établie avec mes collègues de l’équipe ainsi qu’avec la direction. Je peux toujours compter sur leur soutien, même lorsque nous communiquons parfois pour certains par-delà les continents.

Tous les interlocuteurs mentionnés ci-dessus ont des demandes, des préoccupations différentes et des besoins d’informations individuels. Un bon Language Manager doit donc essayer de se mettre à la place de chaque interlocuteur. Pour continuer à développer cette capacité, j’ai eu la possibilité de poursuivre cette collaboration avec la société SemioticTransfer AG à la suite de mon stage.

Michaela, autrichien, Language Manager et Proofeader

 

Témoignage collaborateur Lukas

Au cours de mes études à temps plein en génie industriel, la société SemioticTransfer AG a su m’accorder des horaires de travail flexibles, avec de nombreuses responsabilités ainsi qu’une grande part d’autonomie. J’étais alors chargé du marketing en ligne et du support informatique niveau 1. Ce fut le début d’une longue collaboration.

Une organisation décentralisée a permis à SemioticTransfer AG de répondre avec souplesse aux influences globales. Outre l’échange interculturel avec nos bureaux à Mexico et Bangkok ainsi qu’avec certains chefs de projet en Hollande et au Brésil, je trouve les stratégies de l’entreprise intéressantes, notamment au niveau de l’implication les collaborateurs. J’ai pu reconnaître certaines théories abordées au cours de mes études et les appliquer au cas de la société SemioticTransfer AG. Ainsi, il m’est arrivé, après mes études, de me voir attribuer des tâches de gestion supplémentaires. Aujourd’hui je peux me réaliser essentiellement dans le secteur de l’optimisation de processus et de la gestion de la qualité. SemioticTransfer AG a pris en compte mes intérêts et mes qualités pour me proposer des opportunités supplémentaires. Cela me motive et me fait apprécier d’autant plus mon travail au quotidien.

Je trouve formidable de constater que l’équipe SemioticTransfer AG se soutient mutuellement et que ses membres font progresser ensemble la société. L’ambiance est excellente entre les collaborateurs. Comme je viens du secteur technique et économique, j’ai pu apprendre beaucoup plus dans le domaine des langues grâce aux collaborateurs. Ainsi, une traduction n’est pas simplement une traduction, il faut tenir compte également des pratiques linguistiques et culturelles du pays de destination.

Et vous, savez-vous ce que l’on entend par Transcréation ou par gestion de terminologie ?

Semiotictransfer AG a élargi mes horizons. Professionnellement et culturellement.

Lukas, Ingénieur dipl. génie industriel, gestionnaire des processus informatiques

 

Témoignage de Tamara, collaboratrice.

Mon activité au sein de la société SemioticTransfer a débuté dès la création de l’entreprise.

Au début, j’étais traductrice freelance vers le portugais pour le Brésil. Au bout d’un semestre, je suis passée à un poste à temps plein, en tant que traductrice et correctrice. Six mois plus tard j’ai été initiée au Language Management et, grâce aux opportunités de développement et aux perspectives de carrière internes, je travaille depuis 2005 en tant que Senior Language Manager.

Aujourd’hui, après un congé maternité de 6 mois, je travaille à mi-temps, essentiellement en tant que correctrice.

Le travail dans l’univers linguistique est passionnant et particulièrement varié. Les langues évoluent et s’adaptent aux époques, de sorte que nous apprenons chaque jour de nouvelles choses. Notre activité nous amène à nous familiariser régulièrement avec les nouvelles technologies, puisqu’il apparait toujours de nouveaux programmes améliorés pour le traitement de texte et les représentations graphiques. En outre, de nouveaux logiciels destinés aux tâches administratives ainsi que des outils de TAO s’installent en continu sur le marché. Ces défis sont enrichissants et le développement constant dans ces domaines est extrêmement intéressant. Notre quotidien n’est jamais ennuyeux…
Ce que j’apprécie particulièrement dans mon travail au sein de la société SemioticTransfer, c’est l’excellent esprit d’équipe, la communication avec des personnes présentes partout dans le monde et l’échange constant et étroit avec la Direction. De cette façon, l’on se sent associé à la réussite de l’entreprise et motivé à agir de manière proactive.

Tamara, Senor Language Manager et Proofreader

 

Mon stage chez SemioticTransfer AG à Baden

Dans le cadre de mes études en traduction à la ZHAW, un semestre était réservé à la réalisation d’un stage en entreprise. J’ai donc cherché une société dans laquelle je pourrais me perfectionner et apprendre des quantités de nouvelles choses.
Et c’est exactement ce que j’ai pu expérimenter chez SemioticTransfer AG : un travail intéressant et des tâches variées.

Je me suis tout à fait sentie à l’aise au cours de ces 6 mois.
Une équipe jeune et dynamique m’a accueillie à bras ouverts. L’équipe de SemioticTransfer AG opère dans le monde entier. Nos collaborateurs ne se trouvent pas tous au sein du bureau à Baden. Vaneska travaille depuis la Hollande, Eva et Tamara sous le soleil brûlant du Brésil et Mariana depuis sa douce France. Mais il y a une chose qui nous unit tous : Skype !

Dès le premier mois, j’ai eu la chance d’être accompagnée par Sara, une autre stagiaire, qui m’a soutenue dans l’intégralité des processus de travail. Elle m’a beaucoup aidé et expliqué autant de fois que nécessaire les nombreuses étapes à intégrer dans le rôle d’assistant linguistique. Ce fut vraiment une aubaine. Lorsque Sara nous a quitté pour rédiger son mémoire de master, je ne me suis tout de même pas retrouvée toute seule. Michaela, ma fidèle « voisine de table » a dû également faire face à mes difficultés initiales. Elle n’a pas été la seule à être sans cesse tourmentée par mes milliers de questions ! J’ai aussi régulièrement sollicité Vaneska, Eva et Tamara.
Bien sûr, j’ai peut-être un peu exagéré dans la description de ce poste, mais c’est juste pour montrer l‘ambiance très sympa qui se dégageait au sein de notre équipe ainsi que l’attitude particulièrement serviable de chacun de ses membres. Le soutien mutuel, c’est le b.a.-ba du bon fonctionnement de notre formidable équipe !

J’ai vraiment apprécié le temps passé chez SemioticTransfer AG. Chaque jour, j’ai appris quelque chose de nouveau. J’ai ainsi pu me perfectionner et voir un petit peu à quoi pourrait éventuellement ressembler mon futur proche.

Pour toutes ces raisons, je tiens également à remercier le Dr Arno Giovannini, qui m’a donné l’opportunité de vivre cette petite parenthèse dans mes études.

Alessandra, étudiante ZHAW, suisse, stagiaire pour Junior Language Manager

 

Mon expérience professionnelle chez Semiotic Transfer AG

J‘arrive au cœur de la ville de Baden par le train: le bureau devrait être à cinq minutes à pied de la gare, pourtant je tourne au moins pendant une bonne vingtaine de minutes. Au bout d’un moment, je réalise que je suis bien obligée de me rendre à l’évidence… j’ai perdu mon chemin. Heureusement, j’avais prévu d’arriver avant l’heure convenue pour la réunion, car j’avais envisagé la possibilité de me perdre comme à chaque fois que je me retrouve dans une ville inconnue. Soudain, j’aperçois un bâtiment jaune avec l’inscription « Merker-Areal » sur l‘une de ses façades. Satisfaite, je pars à la recherche du bureau. Je monte alors les marches de l’escalier, je pousse la porte du bureau et je salue les personnes présentes. Michaela et Lukas étaient déjà au travail depuis un certain temps, de même que M. Giovannini, qui m’attendait dans son bureau.

Ce fut une première réunion vraiment agréable et l’environnement confortable dans lequel nous étions plongés m’a aidé à surmonter toutes les craintes et les incertitudes liées à ce premier emploi.

Mon espace de travail est spacieux et confortable, ce qui ne doit en aucun cas être sous-estimé, étant donné que c’est le lieu où je dois passer la totalité de mes journées. Le temps de m’installer, et je plonge tout de suite dans le vif du sujet. Le « warm-up » est intense mais particulièrement utile. En un rien de temps, et presque sans m‘en apercevoir, je me trouve immédiatement plongée comme au cœur d’une véritable mêlée de rugby, entourée de mes nouveaux collègues qui se trouvaient déjà dans le feu de l‘action!

Mes collègues ne sont pas seulement professionnels et compétents, ils ont également su me soutenir dès le premier jour. Ils m’ont beaucoup aidé et montré dès le départ comment travailler en équipe. Ils ne se sont absolument jamais positionnés comme des concurrents. De cette façon, M. Giovannini, que nous appelons tous Arno, a toujours su rester à l’écoute et donner de l’espace à nos propres opinions, tout en restant un référent de confiance.

Grâce à ce poste, j‘ai eu l’occasion d’appliquer chaque jour dans la pratique, mes compétences linguistiques acquises au cours de mes études. De plus, à travers les domaines linguistiques, administratifs, bureaucratiques, économiques et commerciaux, comme à travers l’aspect culturel de mon travail, j’ai découvert chaque jour quelque chose de nouveau. Grâce à ce poste, je me suis tout de suite retrouvée en première ligne. Je ne pouvais rien faire d’autre que de donner le meilleur de moi-même pour atteindre l’objectif, qui était tout à la fois un objectif personnel et d’entreprise.

Pour cette expérience de formation tant au niveau professionnel que personnel, le moment est venu de dire aujourd’hui au revoir. Mais il ne s’agit que d’un au revoir.

Sara, 24 ans, Italienne, Junior Language Manager

 

Mon stage chez Semiotic Transfer AG

Le stage est une expérience de formation précieuse au cours de laquelle l’étudiant peut réellement prendre conscience de la réalité du terrain et mesurer ainsi si l’activité exercée lui correspond ou non. Bien entendu, il doit y avoir un accord mutuel: d’une part, l’entreprise doit garantir des conditions de travail permettant aux stagiaires une réelle progression. D’autre part, le stagiaire doit faire preuve de responsabilité et de fiabilité.

Chez SemioticTransfer AG, ceci est possible. M. Giovannini sait partager ses connaissances, et ses exigences restent toujours raisonnées. A mon sens, les conditions étaient tout à fait favorables au sein de ce bureau pour l’amélioration de mes compétences. Alors que j‘effectuais mes tout premiers pas, j’ai trouvé en lui en mentor qui a su me soutenir dans les premières étapes de mon travail, et chez qui j’ai eu par ailleurs la possibilité de trouver toute l’information nécessaire, y compris pour la résolution de problèmes très ponctuels. Du reste, si je devais répondre à des questions plus spécifiques ou ciblées, j’ai toujours pu compter sur le soutien de l’ensemble de mes collègues, dont le support a été essentiel. L’ensemble de l’équipe a toujours su être de bon conseil, au-delà même de mes seules attentes.

Bien que les journées soient longues, elles filent à une vitesse incroyable! Fort heureusement, on ne s’ennuie jamais et la fin de la journée arrive souvent sans se faire remarquer.

J’ai eu non seulement l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences dans les pratiques commerciales déjà établies, mais également des connaissances générales à travers de nombreux échanges avec les autres qui m’ont permis de réfléchir sur l’innovation, de partager des idées et de me forger une opinion à cet égard.

Au cours du dernier mois de travail, comme j‘avais déjà une certaine maitrise de la situation, j‘ai également eu l’occasion de soutenir une nouvelle stagiaire. Ce fut une tâche très intéressante. Parce que je savais comment l’aider, parce que j’ai su identifier avec elle les mêmes questions et difficultés initiales que j’ai personnellement vécues au même stade de mon apprentissage.

Grâce à ce stage, j‘ai découvert une profession; sur le plan personnel, j’ai encore appris d’avantage. J’ai notamment appris à faire face à des situations stressantes, et ce, à travers des situations très diverses: le contact constant avec le client exige à tout moment d’adopter le rôle de médiateur entre les différents acteurs d’un projet et d‘assurer la coordination des délais. On doit faire de son mieux pour répondre aux souhaits du client, il faut y mettre du cœur à l‘ouvrage, tout en veillant à la qualité du service. Pour cette raison, il faut toujours être en mesure de trouver une solution, même si le problème paraît insoluble: parfois, vous devez repartir de zéro, mais vous connaissez les étapes à franchir pour aller d’un bout à l’autre du projet.

Sara, 24 ans, Italienne, Junior Language Manager 

Share on Google+Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest